Je suis... Paradoxale




Look pour le défi du Printemps We are the Models en collaboration avec Kiabi !

#JFaisPasSansBlanc

Je me suis amusée à mêler différents styles à priori peu compatibles. Ainsi, une robe blanche virginale et une ceinture à noeud Lolita se retrouve au coeur d'un look plutôt rock, à l'allure sévère.  
(Je précise que j'aime souvent retoucher les habits, ici, j'ai réajusté la robe afin de la rendre plus étriquée et courte, moderne)
Retrouvez les autres looks en cliquant sur la photo !


Blogger Tricks

Rockabilly





L'itinéraire entre le look rock-pin-up et la femme-enfant.  
 
             Les personnes qui me connaissent le savent. Il fut un temps où je rêvais de devenir Rockstar. Et même si cette passion m'a quelque peu quittée, remplacée petit à petit par mon goût pour la photographie et l'écriture, elle m'anima tout de même pendant de sacrées longues années. Allant de paire avec ce goût pour la musique Punk et Garage, je développais un véritable style vestimentaire et une philosophie de vie que je ne peux aujourd'hui m'empêcher de trouver quelque peu sinistres. 
Je me rappelle encore de mon idéal, de cette Nina à laquelle je souhaitais ressembler dans l'avenir. Cette fille au look de rockstar inspirée par Nina Hagen et Traci Lords dans Cry Baby. Cette fille que je ne souhaite à présent plus être mais qui reste malgré tout un peu incrustée dans ma tête, si bien que de temps en temps, je prends plaisir à revenir vers ce style de mon adolescence qui, paradoxalement, parait bien plus mature et "femme" que mon style actuel que beaucoup qualifient de babydoll ou "femme-enfant". Une sorte de retour en arrière épanouissant qui, tout en me réconciliant avec la petite Nina, a le mérite de m'aider à mieux accepter mon présent.



Naïade




         Les Naïades, ces nymphes enchanteresses, sirènes des eaux douces et des rivières ; aussi belles que redoutables ; m’ont toujours fascinées. Parmi toutes les créatures mythologiques que l’on retrouve de tableaux en tableaux, j’avoue avoir toujours été intéressée par le cas de ces nymphes aux cheveux ornés de perles. Filles de Zeus, prêtresses de Dionysos et au charme aussi doux que néfaste, j’espérais plus que tout réussir à retranscrire un jour de façon photographique cette idée assez abstraite que je m’étais fait de la Naïade. C’est ainsi avec l’aide précieuse de ma soeur Emma et d’Alix nous nous sommes retrouvés à shooter à la source d’une rivière Normande dans une eau froide au delà du supportable. Mais bon, les shoots aux conditions périlleuses, je n’en suis pas à mon premier, et lorsque qu’une idée m’anime, mes limites s’abolissent.
Photographies d'Emma Flageul et Alix Adam


***


Ophélia, John Everett Millais, 1852
Les trois grâces, Jean Baptiste Regnault
Serpent de mer II, Gustav Klimt, 1904-07
Le bain turc, Jean-Auguste-Dominique Ingres, 1862
Baigneuse, Kosta Mavrakis
Débarquement de Marie de Médicis à Marseilles (détail), Pierre Paul Rubens, 1623
Baigneuse, Renoir
Le rêve ou nymphe endormie, Jean Jacques Henner, 1896
Nu de Vitali Gavrilovitch Tikhov